vendredi 2 septembre 2016

Dans l'amour jusqu'au cou





Cette page d'Une petite forme (P.O.L, 2011), livre que François Matton et moi-même avons eu le plaisir de commettre, pour vous inviter à lire en ligne Forçat de l'amour chez Harlequin, un assez long article écrit dans le cours de l'été, à l'invitation de Mathieu Lindon, pour les cahiers estivaux du journal Libération, et paru le 16 août dernier — soit le récit sobre et poignant d'une descente aux enfers de la littérature (il faut croire que j'avais encore deux ou trois choses à dire sur le sujet, mais, que mes anciens employeurs se rassurent, je pense bien en avoir fait le tour). 



Aucun commentaire: